Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Nov 2016 | Profession
 

protocole

Lors de la signature du « Protocole d’Accord sur la Modernisation du Réseau des Buralistes 2017-2021 » s’inscrivant dans le sillage des trois Contrats d’avenir précédents, à Bercy ce matin (voir Lmdt de ce jour), Pascal Montredon a prononcé une courte allocution dont nous extrayons les passages suivants :

•• « Vous le savez mieux que quiconque, Monsieur le Ministre, mais les buralistes ont douté, ces derniers mois … Ils se sont d’ailleurs mobilisés contre certaines dispositions de la loi Santé – les tracasseries actuelles engendrées par l’arrivée du paquet neutre confirmant leurs craintes – et beaucoup ont été amenés à penser que leur rôle n’était plus reconnu par la puissance publique.

« Nous en apportons aujourd’hui le démenti solennel, avec l’aboutissement d’une négociation exemplaire dont nous avons conjointement fixé les objectifs, les modalités et l’ambition ».

•• « D’abord, sur votre proposition, ici même le 8 septembre, nous avons défini un cadre de travail, avec ses objectifs, son agenda et ses modalités. Vous comme nous, nous savions où nous allions (…) Ensuite, il y a le travail sérieux et documenté de toutes les équipes associées à la préparation de ce nouveau contrat (…) dont la Direction générale de la Douane, la sous-Direction des Droits indirects et son bureau F 3 particulièrement impliqués dans tous les aspects d’un dossier qu’ils ont eu à cœur de maîtriser mais avec une volonté de dialogue jamais prise en défaut (…) et aussi les élus syndicaux des buralistes, régulièrement informés et qui ont opté, à chaque consultation, pour les solutions constructives ».

•• « Voilà comment nous sommes arrivés à ce protocole d’accord :
• qui offre de la visibilité à notre réseau en reprécisant la singularité de l’organisation réglementée de la distribution du tabac en France ;
• qui conforte les buralistes dans leur rôle, leurs obligations et leurs droits en tant que préposés de l’administration ;
• qui dessine enfin de vraies perspectives d’avenir en donnant à nos collègues les incitations ou les supports nécessaires à la diversification et à la modernisation que se doit impérativement d’engager notre réseau ».