Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Fév 2017 | Profession
 

Lors de la séance des questions au Gouvernement de ce mercredi 15 février, le député Yves Albarello (LR, Seine-et-Marne) a relayé les fortes inquiétudes des buralistes suite au rapport annuel de la Cour des comptes mettant en cause le monopole de la vente du tabac (voir Lmdt du 8 février).

•• Yves Albarello : « … Monsieur le Premier Ministre, ma question est double : pouvez-vous confirmer devant la représentation nationale qu’il n’est pas dans les intentions de votre Gouvernement de revenir sur le Protocole d’accord signé le 15 novembre ? 

Ma deuxième question, pouvez-vous aussi nous confirmer qu’il n’est pas envisagé de modifier l’équilibre des relations entre l’administration et le réseau des buralistes dont l’existence même apporte à l’État les meilleures garanties pour la distribution règlementée d’un produit aussi sensible qu’est le tabac ? ». 

•• Réponse de Christian Eckert : « C’est bizarre l’interprétation qui peut être faite différemment sur vos bancs des conclusions de la Cour des comptes … Ma réponse sera double.

« Premièrement, est-ce que l’État a l’intention de remettre en cause le Protocole que j’ai signé avec Pascal Montredon, il y a quelques mois ? Bien sûr que non. Vous l’avez dit vous-même, ce Protocole a, bien avant le rapport de la Cour des comptes et grâce à une relation constructive que nous avons pu avoir, par avance répondu aux critiques de la Cour en ciblant mieux les aides sur les secteurs en difficulté, en insistant sur une nécessaire modernisation des installations et en accompagnant les mutations nécessaires dans cette profession. Les décrets … Je vais vous faire une confidence, j’ai vu le président Montredon lundi soir et nous avons encore travaillé un tout petit peu sur quelques détails. Les décrets d’application vont sortir dans les prochains jours.

« Sur votre deuxième question, à savoir quelle est la relation avec les buralistes. Je viens de vous le dire, lundi soir nous avons évoqué les questions relatives à leur relation avec la Française des Jeux. Il ne vous a pas échappé que la Française des Jeux a pour actionnaire majoritaire l’Etat. Là encore, nous avons travaillé sur l’implantation des nouveaux réseaux de distribution de la Française des Jeux.

« Et je vais vous faire une seconde confidence. J’ai eu la présidente, Stéphane Pallez, à midi au téléphone et elle rencontre cet après-midi le président de la Confédération des buralistes.

« Donc, oui, les relations sont constructives. Elles sont exigeantes sur des sujets délicats. Mais crois que tout le monde reconnaît que le réseau évolue favorablement ».

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)