Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Nov 2019 | Profession
 

Depuis la dernière augmentation des prix du tabac du 1er novembre, Pascal (buraliste à Sainte-Soulle, à une dizaine de kilomètres de La Rochelle) voit défiler des fumeurs mécontents.

Certains sortent la pièce en plus pour payer en râlant modérément, mais d’autres sont à la limite de l’insulte, a-t-il fait savoir à France Bleu Charente Maritime.

« À force de les entendre râler du matin au soir, d’augmentation en augmentation, j’ai donc placé cette affiche en réponse » raconte Pascal.

•• « Chers clients, afin d’avoir des échanges de qualité dans les jours à venir, veuillez bien agréer que l’augmentation du prix du tabac de ce jour ne nous incombe pas personnellement. Vous pouvez par contre inscrire vos réclamations au responsable : Mr le président de la République, Emmanuel Macron, 55 Faubourg Saint Honoré 75008 Paris ».

•• L’affichette précise aussi « qu’il ne sert à rien de nous répéter que vous allez à l’étranger chercher vos cigarettes à bas prix, cela n’est pas très constructif, merci de vous abstenir ». Et notre buraliste de reprendre : « Oui pour une politique de santé en France, mais il faut jouer à jeu égal dans tous les pays. On est en Europe … harmonisation européenne ».