Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Nov 2017 | Profession
 

Le Projet de Loi de Finances (PLF 2018) est en cours de discussion actuellement au Sénat.

Le sénateur LR de Corse-du-Sud, Jean-Jacques Panunzi, a saisi cette opportunité pour déposer un amendement visant à ce que l’augmentation des prix prévue pour mars prochain (1 euro par paquet) ne soit pas appliquée sur l’Ile de Beauté : « le présent amendement propose que le prix de vente au détail du tabac soit maintenu au même niveau qu’actuellement. »

La raison ? « La Corse maintient un différentiel mais les tarifs augmentent alors que nous sommes en pleine réflexion sur l’élaboration d’un statut fiscal où seront remises à plat les mesures dérogatoires » (voir Lmdt des 14 septembre et 23 octobre).

Peu de chances que cet amendement aille loin. Même s’il est cosigné par des sénateurs de poids comme Gérard Longuet (LR, Meuse) et Christophe-André Frassa (LR, Français de l’Étranger).

D’autres amendements « tabac » plus efficients sont attendus.