Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Juil 2016 | Pression normative
 

DelaunayInvitée de la tranche Bourdin & Co sur RMC (mais sans l’animateur vedette parti en vacances ), la députée PS a enfoncé le clou sur le tabac à rouler et la hausse du prix du tabac, qui fera l’objet d’un amendement dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (voir Lmdt du 27 juillet 1 et 2). Extraits : 

•• « Parce que la fiscalité du tabac à rouler est différente, parce qu’elle est plus faible, il faut dans un premier temps l’harmoniser avec celle des cigarettes. Quand ce tabac est moins cher, c’est la porte d’entrée dans le tabagisme des jeunes. Et la consommation des jeunes, explose …De plus, le tabac à rouler est moniteur d’un autre piège : c’est que bien souvent quand on roule une cigarette et qu’on est dans une fête, on y ajoute du cannabis. Donc, c’est aussi une facilitation à l’entrée dans le cannabis »

•• « Oui, il y a une sorte d’omerta sur le tabac à rouler. Il y a toujours des pressions de la part des cigarettiers et le but est de s’en détacher définitivement. Deuxièmement, le tabac à rouler n’est pas assez connu et il n’y a pas de levée de bouclier de l’opinion publique et des médias pour que l’on sache que le tabac à rouler est aussi dangereux … »

•• « Ce gouvernement a déjà eu le courage politique avec le paquet neutre, et, je l’espère, fera un pas complémentaire pour ce dernier PLFSS. Avec le budget de la Sécurité sociale, le courage me paraît au rendez-vous, même s’il ne sera peut-être pas suffisant pour obtenir le paquet à 10 euros. Il faudra trois ans à chaque rendez-vous du projet de loi de finances. Si l’opinion publique porte cela avec nous – il est important qu’une mesure soit comprise et acceptée, nous ferons un pas supplémentaire ».