Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Nov 2019 | Profession
 

La hausse du prix des paquets de cigarettes, ce vendredi 1er novembre (voir Lmdt du 31 octobre), a plus d’impact en zones rurales : pour les petits buralistes, d’une part, mais aussi pour les fumeurs plus éloignés des centres d’addictologie …

C’est du moins l’exemple pris, dans le Jura, par Le Progrès.

« On espère qu’ils vont s’arrêter là … » soupire Jean-Noël Berthod, président de la chambre syndicale des buralistes du Jura. « On nous demande de faire du service public … mais on a du mal à se positionner ».

Responsable du Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) de Dole, Phanie Bouvret déplore des fortes disparités d’accès aux soins dans le département. « Il y a de grandes inégalités parmi ceux qui ont accès à un centre d’addictologie. Ainsi qu’une grosse baisse de la prévention de l’État » regrette l’addictologue.

« On nous dit qu’il faut arrêter de fumer et c’est tout …mais, ici, on ne nous dit pas ce qu’il faut faire ».