Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Sep 2016 | Profession
 

Bruno Le MaireLa campagne des Primaires de la droite et du centre s’intensifie. Et l’on sait que les deux principaux candidats se préoccupent tant du sort des buralistes que du paquet neutre (voir Lmdt des 13 et 16 septembre ainsi que du 26 janvier). 

Depuis dimanche, on connait le vaste programme – le « contrat présidentiel » – de Bruno Le Maire dont quelques points ont attiré notre attention :

•• Bruno Le Maire suggère de « poursuivre la politique de lutte contre le tabagisme » mais en y associant les buralistes :

• « Mise en place d’une campagne de prévention ciblée sur les jeunes, visant à poursuivre la dénormalisation de l’usage du tabac » (implication supplémentaire de la médecine scolaire et des éducateurs ; outils de sensibilisation à disposition des familles).

• « Encouragement plus actif à l’arrêt du tabac » : développement des consultations de tabacologie ; accès sans frais aux substituts nicotiniques ; incitation des fumeurs à vapoter.

• « Élargissement des zones d’interdiction de fumer devant les écoles, collèges et    lycées ».

• « Intensifier la lutte contre la contrebande, en menant une action déterminée contre la consommation de cigarettes achetées à l’étranger.
« Pour garantir l’efficacité de cette politique, la France prendra une initiative européenne forte afin que cette politique de lutte contre les trafics soit menée de concert au sein de l’Union européenne. Il est temps que la France prenne le leadership sur ce sujet car aujourd’hui, les initiatives isolées de la France (paquet neutre par exemple) augmentent paradoxalement la contrebande ».

• « Pour garantir son efficacité, ce plan sera conduit en associant les buralistes, profession aujourd’hui stigmatisée par le gouvernement. Il s’agira non seulement d’accompagner l’évolution de cette profession, son modèle économique, la diversification de ses activités mais également d’associer ces professionnels à la lutte contre la vente de tabac aux mineurs et de les impliquer plus généralement dans la prévention ».

• Autre idée de Bruno Le Maire. Pour développer les circuits courts des produits agricoles, il propose aussi de « mettre en place un partenariat avec La Poste et les buralistes, le ministère de l’Agriculture pouvant intervenir comme facilitateur dans ce dispositif.

« Forts de leurs ancrages territoriaux sans équivalent, il s’agirait d’utiliser les moyens logistiques du groupe (La Poste / ndlr) pour récupérer et livrer les produits régionaux aux 25 115 buralistes que compte notre pays.

« Cette activité permettrait également à ces derniers de percevoir une nouvelle source de revenus, visant notamment à répondre aux inquiétudes liées au développement de nouvelles filières (d’approvisionnement en tabac / ndlr) parallèlement à la mise en place du paquet neutre ».