Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Nov 2017 | Profession
 

À l’occasion de la parution du Journal Officiel de ce matin (voir Lmdt de ce jour 1 et 2), la Douane a publié un communiqué que nous reproduisons intégralement. 

« Dans le cadre de sa politique de santé publique et conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement a décidé une augmentation du prix du tabac en se fixant un objectif de prix du paquet de 20 cigarettes à 10 euros en novembre 2020.

Une première étape vient d’être franchie pour atteindre cet objectif par la publication, ce matin au Journal Officiel, d’un arrêté qui homologue les prix des produits du tabac.

Les prix proposés par les fabricants sont homologués conjointement par la direction générale des douanes et des droits indirects et la direction générale de la santé. Ils tiennent compte de l’arrêté de la ministre des Solidarités et de la Santé et du ministre de l’Action et des comptes publics en date du 22 septembre 2017 qui a relevé le minimum de perception, un élément de la fiscalité spécifique des produits du tabac.

Ces nouveaux prix entrent en vigueur le lundi 13 novembre 2017. Le prix moyen du paquet de 20 cigarettes progresse de 35 centimes. Près de quatre paquets de 20 cigarettes sur cinq auront un prix égal ou supérieur à 7 euros. Les prix homologués des paquets de 20 cigarettes s’établissent de 6,70 euros à 8,10 euros.

Concernant les conditionnements standards de tabac à rouler, plus de deux tiers des blagues de 30 grammes auront un prix égal ou supérieur à 8,50 euros. Les prix homologués des blagues de 30 grammes s’établissent de 7,20 euros à 10,70 euros.

Ce relèvement des prix contribuera à inciter nombre de fumeurs à s’arrêter de fumer. Le Moi(s) sans tabac, qui se déroule en ce moment, les accompagne dans cette démarche en leur offrant une palette d’outils pour les aider à s’arrêter et entretenir leur motivation. »