Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Juin 2019 | Profession
 

En réponse à une interpellation du sénateur Marc Laménie (LR, Ardennes) sur les achats frontaliers de tabac – le 29 mai, lors de la présentation du plan de lutte gouvernemental contre la fraude à la TVA – le ministre de l’Action et des Comptes publics a déploré « l’absurdité de la situation » et rappelé que « les buralistes, très légitimement, nous le signalent et s’en plaignent ».

Avant de rebondir sur une proposition sur le plan européen qu’il a déjà eu l’occasion d’évoquer (voir Lmdt du 26 octobre 2018), ne serait-ce qu’au dernier congrès des buralistes (voir Lmdt du 18 octobre 2018) : « nous défendons l’idée que le tabac est un sujet non de fiscalité, mais de santé publique.

« À ce titre, la Commission européenne, les États, le Parlement européen doivent imposer un prix unique.

« La Commission européenne a arrêté une même ligne sur plusieurs grands sujets de santé publique. Elle doit le faire désormais sur le tabac. »

Et de souligner qu’il s’agissait d’une position partagée par les candidats de la liste LREM aux élections européennes.