Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Fév 2020 | Profession
 

À quelques jours de l’ouverture d’une première série de Points Paiement de Proximité dans dix départements, ce lundi 24 février, quelques rebonds médiatiques après un premier article du Parisien / Aujourd’hui en France (voir 18 février). 

•• Pragmatique le journal de 20 heures de TF1 … qui a tenté l’expérience chez Gilles Grangier (président des buralistes de la Loire / voir 23 et 11 janvier) dans son multi-services à Saint-Galmier (à une vingtaine de kilomètres de Saint-Étienne).

Commentaire : « c’est aussi simple que d’acheter un carnet de timbre ou un Loto » alors que le buraliste scanne le code sur un terminal FDJ … Relais des impôts, les buralistes ? « On doit avoir des commerces qui proposent absolument tous les services pour garder les gens chez nous et leur éviter d’aller sur Internet » assure Gille Grangier.

Dans le département, 80 buralistes volontaires ont suivi une formation à distance.

••  Institutionnel Le Figaro qui reprend des explications de Philippe Coy. « L’encaissement des impôts fonctionnera de façon quasi similaire à l’encaissement des grilles de Loto (…) L’usager scannera sa feuille de fiscalité sur le lecteur de la Française des Jeux. S’affichera alors sur notre écran le montant de l’impôt à payer – sans précision sur la nature du paiement – pour préserver la confidentialité de nos clients. Le contribuable pourra même choisir de ne régler qu’une partie de la taxe (…) Nous ne sommes en aucun cas là pour conseiller nos clients ou leur accorder des dégrèvements ».

« Au-delà du gain direct, c’est une belle opportunité pour notre profession de se diversifier », poursuit Philippe Coy, « c’est l’occasion de dynamiser notre activité en mettant en avant notre implantation territoriale, sans commune mesure. »