Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Fév 2021 | Profession
 

Poursuite des remontées de la presse régionale sur le déploiement du Point Paiement de Proximité chez les buralistes (voir 15 et 9 février 2021, 28 juillet 2020).

•• Ce 18 février chez un buraliste de Gramat (3 400 habitants, au cœur du Quercy), Thierry Scheid, président des buralistes du Lot et administrateur de la Confédération, ainsi que Marie-Virginie Defresne, responsable Pôle Animation DDFIP du Lot, ont fait le point sur le paiement de proximité lancé il y a sept mois.

« Il y a une montée en charge du dispositif dans le Lot. La barre des 1 000 paiements a ainsi été franchie depuis le lancement. Le réseau des buralistes est passé de 21 au démarrage à 35 aujourd’hui. Ce service de proximité constitue une offre de service supplémentaire » a précisé cette dernière à Medialot.

Et Thierry Scheid de conclure : « nous avons un maillage très satisfaisant. On ne s’interdit pas de l’intensifier. On jouera toujours la carte de la proximité. »

•• 99 buralistes répartis sur 55 communes sont actuellement agréés en Haute-Garonne pour le paiement des factures de cantine, de crèche, d’hôpital, les amendes ou impôts, en espèces et en carte bancaire. Pas moins de 5 000 paiements ont déjà été enregistrés depuis six mois, pour un montant total de 465 704 euros, assure La Dépêche du Midi.

Dans quelques mois, la totalité des 250 buralistes de Haute-Garonne pourrait être agréée. « On a observé une hausse des opérations de paiement de 23 % entre décembre 2020 et janvier 2021, ce qui démontre l’intérêt croissant des usagers pour cette nouvelle offre de services de proximité », note la Direction générale des Finances publiques de Haute-Garonne.

•• « La crise sanitaire et la fermeture du bar avaient déjà mis à mal notre activité. À présent, avec le couvre-feu, nous enregistrons une baisse supplémentaire de la fréquentation » déplore la patronne d’un bar-tabac-presse-épicerie à Thourie (783 habitants, au sud de l’Ille-et-Vilaine).

En plus d’une diversification dans les jeux, elle a suivi une formation afin de pouvoir être agréée Point Paiement de Proximité. « Celui-ci est actif depuis une semaine. Après la récente fermeture de la trésorerie de Retiers, j’ai pensé que ce service sera utile à la population locale, évitant aux habitants d’avoir à se déplacer jusqu’à Vitré. Et puis, nous espérons que cela incitera la clientèle à revenir … » précise-t-elle à Ouest-France.