Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Fév 2021 | Profession
 

Poursuite des remontées de la presse régionale – très favorable – sur le déploiement du Point Paiement de Proximité chez les buralistes (voir 9 février, 28 janvier 2021, 28 juillet 2020).

•• 160 buralistes du Morbihan dans 88 communes sont équipés du Point Paiement de Proximité pour les paiements des amendes, des impôts, mais aussi les factures de certaines cantines, des crèches, de l’eau ou de l’hôpital …

Pour les buralistes, ce marché supplémentaire doit « nous permettre d’attirer une clientèle nouvelle. C’est aussi un service que nous rendons à la population », assure la patronne d’un tabac-presse dans le bourg d’Elven (5 700 habitants, 2 kilomètres de Vannes).

Ses heures d’ouverture dépassent largement celles des bureaux des services publics, « et pour nous, ça permet de continuer à être présents dans les territoires, avec huit fois plus de lieux de paiement de proximité dans le Morbihan » chiffre Philippe Merle, directeur départemental de la DGFIP (Ouest France).

•• Dans le Finistère, depuis la semaine dernière, un bar-tabac à Pont-Croix (1 580 habitants, 20 kilomètres de la Pointe du Raz) est aussi habilité au paiement des factures de service public. « C’est surtout un service pour nos clients, c’est un plus pour eux » assure la buraliste qui a suivi un stage de formation en distanciel pour obtenir cette habilitation.

« La population est assez âgée dans le coin et maintenant, l’État veut que tout se fasse à distance, par internet, ce n’est pas facile pour les anciens. Nous, on a décidé de les aider, comme on peut » poursuit-elle (Le Télégramme).