Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Juin 2020 | Profession
 

En attendant la généralisation prévue cet été (septembre), la mise en place du paiement de proximité chez les buralistes est, depuis le 19 mai, une réalité pour les usagers de Seine-et-Marne. 

À l’instar du Calvados, de l’Aveyron et de l’Eure-et-Loir (voir 20 et 28 mai), la Seine-et-Marne fait partie des dix-neuf départements préfigurateurs (vague 2) de ce nouveau dispositif de paiement des factures émises par l’État ou les collectivités locales.

•• 84 buralistes y ont été agréés et formés par l’administration. Cela offre aux usagers : plus de points de paiement (proximité) disposant d’horaires étendus (praticité) et sans surcoût (gratuité).

•• Ce service, disponible dans soixante communes couvrant tout le département, permet à chacun de régler ses dettes publiques simplement, à proximité de chez soi ou de son lieu de travail.

Et dans les larges plages horaires que propose le réseau des buralistes, selon le communiqué de la Direction départementale des Finances publiques.