Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Août 2020 | Profession
 

Poursuite de notre tour d’horizon des réactions de la presse régionale à la généralisation du Point Paiement de Proximité chez les buralistes (voir 24, 21, 19 août et 28 juillet).

•• « Ça concerne  ce qu’on payait auparavant à la perception », résume Thierry Meyronin, président des buralistes de l’Isère, où le Pont Paiement de Proximité est désormais proposé chez 104 buralistes. « Notre force, c’est d’avoir un maillage territorial très important. On est pour l’instant 5 000 buralistes en France dans 3 400 communes » poursuit-il.

Plus accessible, ce service se veut également pratique : « les personnes âgées notamment peuvent désormais se rendre chez un buraliste, qui est souvent plus près de chez eux que la ville moyenne où se trouve le Trésor public (…) En plus, ça va aussi vite que de jouer au loto ! ».

S’il est encore tôt pour évaluer le succès ou non du dispositif, les buralistes s’accordent au moins pour dire qu’ils voient en lui « une occasion de faire connaître [leur] magasin ». C’est d’ailleurs « des gens qui nous ont trouvés sur internet » qui ont eu recours au paiement de proximité, cite en exemple un buraliste à Morestel.

« Il faut évoluer pour survivre, surtout avec la politique de santé publique sur le tabac. On dit maintenant qu’on est des commerces d’utilité locale, on fait de tout » conclut Thierry Meyronin (Le Dauphiné).

•• En ligne Buralistes … annonce une brève de « Votre Argent » de Paris Match.

« Depuis fin juillet, le règlement des impôts, amendes et factures courantes de service public (crèche, hôpital, cantine…) est généralisé dans les bureaux de tabac. La liste des buralistes agréés et leur adresse sont disponibles sur une carte interactive sur le site de l’administration fiscale.

« Le paiement peut être effectué en espèces (300 euros maximum) ou par carte bancaire : il suffit de scanner votre document (qui doit comporter un Flashcode et la mention « payable auprès d’un buraliste ») sur le terminal de la Française des Jeux ».