Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Jan 2019 | Profession
 

Lors du lancement parisien du nouveau Quinté+ (voir Lmdt des 9 et 10 janvier) – ce dimanche sur l’hippodrome de Vincennes – est prévue entre Cyril Linette (directeur général du PMU), Philippe Coy et Daniel Panetto la signature d’une nouvelle convention de partenariat. Avec des mesures chiffrées et substantielles.

Si cette convention met en valeur « la place centrale » accordée aux titulaires dans la stratégie de relance du PMU (voir Lmdt du 14 décembre 2018), elle reprend en effet les mesures – portant sur une évolution de la rémunération (à partir du 1er avril) et un accompagnement économique des points de vente – négociées en fin d’année dernière (voir Lmdt du 17 décembre 2018).

•• Du côté de la Confédération, on estime que cet accord (faisant écho à celui conclu avec la FDJ, il y a un peu moins d’un an / voir Lmdt du 5 février 2018) est « le fruit du partage d’une stratégie commune » et vise deux objectifs : « développer l’activité PMU en lui redonnant une dynamique et améliorer l’expérience ainsi que l’intérêt des parieurs (actuels ou à recruter) au sein du réseau des points de vente ».

•• Après le protocole conclu avec Bercy (voir Lmdt du 4 février 2018), puis avec la FDJ, les deux accords avec Logista (J + 2 / voir Lmdt des 16 février et 11 décembre 2018), sans oublier la récente convention sur la Transformation paraphée avec la Douane (voir Lmdt du 26 décembre 2018), il s’agit pour Philippe Coy de la cinquième signature en un an.