Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Juil 2019 | Profession
 

« PMU, la reconquête au pas de course » : pas moins de 4 pages dans Le Point de cette semaine sur la nouvelle stratégie de l’opérateur de jeux.

Et les choix drastiques de la nouvelle équipe, menée par son directeur général Cyril Linette, qui intéressent concrètement les 8 000 buralistes titulaires (voir Lmdt du 11 février).

Extraits.

Son idée (à Cyril Linettte) : cajoler le turfiste, le vrai, celui qui aime décortiquer le poids des jockeys et la consistance de la piste. Autrement dit, conforter la base avant de l’élargir : « cette base, ce sont 500 000 parieurs. Il faut leur donner ce qu’ils veulent. »

•• (…) Cyril Linette n’y va pas par quatre chemins. Il élimine 20 % des courses sur lesquelles le PMU prend les paris, simplifie l’offre – le PMU proposait une dizaine de façons de parier sur 14 000 courses annuelles – et s’attaque à un monument des courses hippiques, le Quinté+. Cette formule est le produit star du PMU, mais les purs et durs ne l’aiment guère (…) avec son numéro tiré au sort.

•• (…) Le remède de cheval administré par Cyril Linette semble porter ses fruits. La chute des paris a été enrayée. Le PMU vient d’annoncer que, lors du deuxième trimestre 2019, les enjeux ont augmenté de 0,5 % par rapport à 2018 (voir Lmdt du 11 juillet).