Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Oct 2019 | Profession
 

Le PMU et la Fédération Française de Football développent, depuis 2010, un partenariat solide, décliné sur le terrain en une série d’opérations à destination des parieurs et du grand public. Hier, à l’occasion de la rencontre France-Turquie (et comme, désormais, à chaque jour de match de l’équipe de France), la course du Quinté+ a été rebaptisée « La Course des Bleus ».

Le PMU offre aussi une Tirelire Spéciale à chacun de ces rendez-vous : 500 000 euros en points de vente, 100 000 euros sur PMU.fr. Petit clin d’œil de ce partenariat : le jockey vainqueur de la course reçoit en trophée une casaque aux couleurs de l’équipe de France

•• En parallèle, les points de vente PMU sont  décorés aux couleurs de l’équipe de France et proposent  des animations, déclinées également sur les réseaux sociaux, qui permettent aux parieurs de vivre une expérience au plus près des hommes de Didier Deschamps : places pour assister à un entrainement des Bleus, Canapé PMU en bord de pelouse pour suivre le match au cœur de l’action, places en loge transformée pour l’occasion en véritable « Bar des Bleus PMU » accompagnés d’anciens joueurs de l’équipe de France

•• Au cœur du stade aussi, les courses trouvent une place à la hauteur des émotions partagées par tous les fans de sports.

En avant-match, les panneaux LEDs entourant la pelouse se transforment en champ de course virtuel sur lequel se dispute une course mettant aux prises cinq chevaux aux noms de joueurs de l’équipe de France.En tribunes, les spectateurs sont amenés à parier sur le vainqueur de cette course via la « Pronosticam », un système de caméra filmant le public inspiré de la « Kisscam » des enceintes américaines.

•• Les prochains rendez-vous avec « La Course des Bleus » :
14 novembre : France – Moldavie / Quinté+ à Vincennes
17 novembre : Albanie – France / Quinté+ à Vincennes.

•• Ce dispositif est soutenu par une campagne de publicité depuis le 11 octobre illustrant tout ce qu’hippisme et football ont en commun : en sport, comme aux courses ou en pari « Que les meilleurs gagnent ! ». Une idée qui a été reprise également en quatrième de couverture du journal L’Équipe de ce lundi.