Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Nov 2017 | Profession
 

L’Assemblée nationale a largement adopté, ce mardi 31 octobre, en première lecture, le projet de budget 2018 de la Sécu (PLFSS 2018) dans son ensemble. Par 354 voix contre 192 et 13 abstentions.

C’est le premier budget « Sécu » d’Emmanuel Macron.

En octobre 2012, le premier budget de la Sécu du quinquennat de François Hollande avait été adopté par 318 voix contre 228, en première lecture.

Parmi les dispositions de ce PLFSS 2018, l’article 12 sur la programmation d’une forte augmentation de la fiscalité de tous les produits du tabac sur trois ans (« paquet à 10 euros »). Tous les amendements prévoyant son rejet ou sa modification n’ayant pas été adoptés.

La nécessité de prévoir des mesures pour les buralistes a cependant été largement évoquée dans les débats (voir Lmdt du 27 octobre).

•• Dans son édition du 1er/ 2 novembre, Le Monde revient sur ce point :

« Le sujet tient à cœur à Madame Buzyn, médecin de formation, qui est montée au créneau pour répondre aux élus de droite et d’extrême droite qui manifestaient leur inquiétude pour les buralistes. « Nous voulons arrêter d’opposer stérilement les buralistes et les objectifs de santé publique » a-t-elle lancé. »

•• Le PLFSS va maintenant passer devant le Sénat : en commission, le mercredi 8 novembre. En séance plénière, la semaine suivante.