Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Jan 2019 | Profession
 

Le 8 décembre, en fin d’après-midi, une horde de casseurs avaient fait irruption dans un bar-tabac face au lycée des Arènes à Toulouse en marge de la manifestation des Gilets jaunes (voir Lmdt des 9 décembre 2018 et 9 janvier 2019). Tout était parti : cigarettes, jeux à gratter, alcool. Fermé depuis le 8 décembre, l’enseigne a rouvert ses portes … le 4 janvier.

•• « C’était un vrai carnage ! Ils étaient une cinquantaine à tout casser dans le bar sous mes yeux. Je n’ai rien pu faire », raconte Patrick, le patron « Soleil d’or » dans La Dépêche du Midi du 22 janvier.

« Plus de 70 000 euros de préjudice », poursuit-il. Près d’un mois après cette violente attaque, Patrick et son épouse reprennent le fil de leur activité en attendant le remboursement des assurances, « on a perçu une petite avance mais c’est une goutte d’eau par rapport à l’ampleur des dégâts ».

•• Bien évidemment, le tabac était visé : plusieurs individus avaient volé des cartons de cartouches de cigarettes situés dans la réserve du bar pour les charger dans les coffres de voiture. Une enquête de police est en cours au sein d’une cellule de la sûreté départementale spécialement dédiée à enquêter sur les violences et les dégradations.