Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Mai 2020 | Profession
 

Le président de la Confédération répond aux questions de la Revue des Tabacs (numéro de mai), réalisée en pleine période de confinement. Extraits.

•• Sur les buralistes et le confinement

« On a observé dès le début de la crise qu’environ 80 % des buralistes ont pu rester ouverts, mais avec des horaires aménagés pour une majorité d’entre eux (…) À mi-avril, il y avait environ 90 % de débits ouverts (…)

« C’est un réseau de distribution qui a le mieux résisté à cette crise sanitaire. Indéniablement, les buralistes font preuve d’une grande résilience. Parmi ceux qui ont dû fermer leurs établissements, on constate une forte proportion de cafés-tabacs qui disposaient d’un espace de restauration. Rappelons que 60 % des buralistes sont CHR et qu’un certain nombre d’entre eux enregistraient plus de chiffre d’affaires en restauration qu’en tabac (…) »

•• Sur l’importance du marché parallèle du tabac (révélé par la brusque hausse des achats chez les buralistes avec la fermeture des frontières).

« Il faut faire un constat sur la trop forte pression fiscale et l’évasion de nos clients vers les marchés parallèles.

« Le temps viendra à la sortie de cette crise de l’analyse pour mettre en place une stratégie et des actions précises, notamment pour les prochaines années, le gel de la fiscalité tabac. »

•• Sur l’attitude de la Douane

« Elle a été vigilante, afin que tous les dispositifs publics d’aides soient bien appliqués le plus rapidement possible.

« Le plan de Transformation se poursuit aussi, avec des paiements publics qui ont continué à être effectués (…) »

•• Sur ses relations avec les pouvoirs publics

« Je participe à une réunion hebdomadaire de crise avec d’autres organisations syndicales et le ministère de l’ Économie, au sujet des mesures d’aides aux entreprises concernant les charges Urssaf, les factures d’énergie et le problème des loyers (…) »

•• Et demain ? 

« Il faudra être extrêmement vigilant, afin de maintenir le maillage du réseau. Nous sommes en première ligne du commerce de proximité. La Transformation des points de vente est plus que jamais d’actualité. Commerçant d’utilité locale est un slogan qui a tout son sens. »