Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Août 2019 | Profession
 

Philip Morris International vient de créer une plate-forme en ligne pour le partage de données, études et protocoles scientifiques dans un esprit responsable.

Baptisée Intervals.science, cette plate-forme veut accueillir en un seul lieu toutes les données relatives aux produits à risques réduits (reduced-risk products).

Elle est ouverte aux scientifiques de toute provenance, dans le cadre d’une présentation des données rigoureuse, transparente et répondant aux critères reconnus du partage de données scientifiques.

•• « La mise à disposition des données pour qu’elles soient re-analysées et réutilisées n’est pas toujours faite de façon systématique, alors que l’on sait que cela bénéficierait à la communauté scientifique comme à la société en général » fait remarquer Stéphanie Boué (scientific data transparency / PMI).

« C’est particulièrement vrai pour les sujets où la qualité des travaux scientifiques peut être contestée et remise en cause par l’appartenance des chercheurs ainsi que la nature des financements. La réduction de la nocivité du tabac constitue l’un de ces domaines et Intervals représente un outil pertinent pour garantir une complète transparence et transmission de la recherche scientifique menée en la matière. »

•• Toutes les données relatives à des études cliniques de PMI sont sur la plate-forme. Un panel d’experts a été constitué pour s’assurer de la rigueur méthodologique menant aux conclusions des documents mis en ligne.

•• « Intervals.science est conçu pour devenir le hub de tous les scientifiques s’intéressant à la réduction de la nocivité du tabac » selon Manuel C. Peitsch, chief science officer de Philip Morris International. Pour lequel, en substance, seul un partage des données organisé et transparent entre scientifiques de toutes provenances (de l’industrie aux administrations de santé en passant par les laboratoires de recherche indépendants et les associations) peut produire les éléments permettant de conduire à des décisions fondées sur des données scientifiquement établies.

(Voir aussi Lmdt des 5 juillet, 31 mai et 24 janvier).