Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Jan 2020 | Trafic
 

Une nouvelle opération conjointe de contrôle des commerces et de bars a été menée, le 22 janvier, par les policiers de la BAC, de la Brigade canine et de la Section d’Intervention dans le quartier du Bas-Vernet à Perpignan : le sixième quartier le plus pauvre de France. 

Leur intrusion dans une épicerie a surpris le gérant en compagnie de deux clients en train de fumer un joint dans l’arrière-boutique. Un premier contrôle rapide a permis aux forces de l’ordre de mettre au jour, outre le non-respect de plusieurs règles administratives, la présence dans le petit commerce d’importantes sommes d’argent en liquide.

•• La perquisition minutieuse a alors permis de découvrir, dissimulés dans des boîtes de conserve à double fond, 296 grammes d’herbe de cannabis, 243 grammes de résine de cannabis, 12 grammes de cocaïne -le tout conditionné en doses individuelles-, ainsi que 1 500 euros.

Sans surprise, trois cartouches de cigarettes d’origine étrangère ont également été saisies.

•• L’enquête confiée à la Brigade des Stupéfiants a alors confirmé l’existence d’un trafic de drogue, mais aussi de tabac, au sein de l’établissement. Le gérant de l’épicerie, défavorablement connu des services de police, aurait confirmé se livrer à ce commerce illégal depuis le mois de novembre 2019.

Les deux hommes interpellés seront convoqués devant le tribunal correctionnel de Perpignan le 30 avril prochain. (Voir aussi, 9 novembre 2019).