Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Le secrétaire d’État à la santé publique, Paul Blokhuis (membre de l’Union Chrétienne et qui a toujours mené croisade contre le tabac) vient d’annoncer au Parlement un nouveau train de mesures. Au moment … où son gouvernement recrute par ailleurs des cultivateurs de cannabis (voir 14 juin).

Parmi les nouvelles mesures en vue :

une interdiction de toutes les saveurs de e-liquides sauf le tabac
l’insertion du tabac chauffé dans le même cadre fiscal que les cigarettes avec, à la clé, des restrictions à sa présentation en point de vente.

Le ministre s’appuie (s’il avait besoin d’être convaincu) sur les recommandations d’un institut spécialisé dans la santé mentale et les addictions – The Trimbos Institute – selon lesquelles l’usage de la cigarette électronique est plus nocif qu’il avait été estimé dans un premier temps et qu’il faut limiter son usage aux fumeurs ne pouvant arrêter.

Paul Blokhuis en appelle donc à une génération sans tabac et sans cigarette électronique d’ici 2040.

Initialement prévu pour le 1er janvier (voir 3 mai 2019), le paquet neutre devrait être en place le 1er octobre. Alors que le paquet à 10 euros est attendu pour 2023.

Et le ministre fait actuellement pression sur les chaînes de stations-services et de supermarchés pour qu’ils ne vendent plus de tabac. De la suite dans les idées.