Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Mar 2016 | International
 

Frénésie fiscaleLe gouvernement hollandais a programmé une augmentation de la fiscalité tabac, le mois prochain. Le ministre des finances annonce en attendre 100 millions d’euros supplémentaires de rentrées fiscales. Dans l’incrédulité générale.

Déjà, les prix du tabac avaient augmenté début 2015, le ministère ayant provisionné 80 millions d’euros de bonus dans les rentrées fiscales tabac pour l’année dernière.

Mais il s’avère que ce revenu fiscal supplémentaire ne s’est pas retrouvé au rendez-vous. Malgré cette hausse de prix, les recettes fiscales tabac ont plafonné à 2 milliards 440 millions d’euros. Elles en étaient encore à 2 milliards 500 millions d’euros en 2012.

Il est vrai que le marché global du tabac a chuté de prés de 25 % en volume, ces cinq dernières années.

Personne, au Pays-Bas, n’estime que la consommation de tabac a baissé dans de telles proportions. Et tout le monde pointe le fait que nombre de fumeurs s’approvisionnent, d’une façon ou d’une autre, en Belgique et en Allemagne essentiellement.

Les prix des paquets de cigarettes les plus consommés, au Pays-Bas, oscillent entre 6 et 6,80 euros.