Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Août 2018 | Trafic
 

L’été ne voit pas seulement la recrudescence attendue des achats frontaliers de particuliers mais on sait aussi que des trafiquants « professionnels » mettent à profit les grands flux routiers pour passer plus facilement avec leurs marchandises illégales.

Cela ne marche pas à tous les coups. Comme le prouve, une fois encore, ces deux saisies de tabac de contrebande par les agents de la brigade des douanes d’Arras, en moins d’un mois.

•• Le 25 juin, positionnés au péage de Fresnes-les-Montauban (sens Nord-Sud), ces agents décident de procéder au contrôle d’un véhicule avec deux hommes à bord. Le chauffeur déclare se rendre en région parisienne.

Cinq sachets plastiques renfermant des paquets de tabac à chicha ont été découverts lors de la fouille du véhicule. Soit 97 kilos de tabac. Selon la formule consacrée « les occupants du véhicule n’ont pu fournir aucun justificatif régulier pour la circulation de cette marchandise dépourvue de vignettes fiscales » (photo).

•• Le 31 juillet, sur l’autoroute A1, au péage d’Arras-Est et toujours dans le sens Nord-Sud, les douaniers de la même brigade contrôlent un véhicule de particulier.

Le chauffeur déclare spontanément détenir du tabac en provenance de Belgique mais ne peut fournir aucun justificatif. Ce sont alors 13 kilos de tabac à rouler qui ont été saisis.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.