Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Nov 2019 | Profession
 

Buraliste à Montmédy (à une heure de la frontière luxembourgeoise) et président de la chambre syndicale des buralistes de la Meuse, François Mercier (voir 13 mars 2019) se fait le témoin de l’évolution de son métier dans L’Est Républicain.

Amer contre la concurrence déloyale des prix au Grand-Duché, ce patron de tabac-presse y garde les pieds sur terre : il existe maintenant des propositions alternatives au tabac avec les produits du vapotage et il participe activement au « Mois de la Vape » (voir Lmdt du 6 novembre 2019).

•• Il rappelle que le buraliste est véritablement commerçant d’utilité locale. « On vend des timbres-amendes et fiscaux. On viendra bientôt à mon enseigne pour le paiement de certains impôts, du moins pour les petits montants » précise-t-il.

•• « Grâce à tous ces services, on est reconnu officiellement comme des préposés de l’administration. Le service des cartes grises pourra être aussi bientôt de notre ressort, ce sera une aide supplémentaire dans les démarches du citoyen, on transmettra les documents aux services agréés », avant d’ajouter que la région Grand Est est une zone test pour la vente de billets Sncf.

Ceci, avant de conclure sur les aides publiques à la Transformation des buralistes (voir 19 décembre 2018).