Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Août 2018 | Profession
 

Les buralistes de la Somme sont très convoités … Quatre cambriolages ou tentatives ont été recensés en quelques jours de ce mois d’août. 

Les malfaiteurs ont frappé à Rosières-en-Santerre, Péronne, Ham et … Montdidier. Là, c’est l’établissement du président de la chambre syndicale des buralistes, Philippe Laveau, qui a été visé dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 août : grâce au système d’alarme, les cambrioleurs sont repartis bredouilles.

Mais cela amène Philippe Laveau à attirer l’attention concernant l’une des conséquences des hausses du prix du tabac sur France Bleu Picardie (21 août) :

« L’État dit le paquet à 8 euros aujourd’hui et à 10 euros en 2020. Et il se gargarise sur la chute des ventes : « on est content, notre politique des prix est bonne ». Mais on est passé de 17 % d’achat en dehors du réseau des buralistes à 30 % actuellement.

« Il y a toute cette mafia de cambrioleurs qui viennent piller nos stocks et l’argent de l’État au passage. Et pour revendre les cigarettes volées sous le manteau.

« Avec un paquet à 8 euros, on a eu quatre braquages en 48 heures. Quand il sera à 10 euros, je n’ose imaginer le nombre de buralistes dévalisés la nuit ».