Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Fév 2019 | Profession
 

En 2021, le paquet de cigarettes devrait coûter environ dix euros dans l’île, aussi. Une évolution programmée qui inquiète le syndicat des buralistes de Corse appelé à faire face à de nouvelles problématiques, parmi lesquelles le marché parallèle (voir Lmdt du 2 février). 

La semaine dernière, en marge des journées autour de la sécurité des buralistes, organisées à Bastia et Ajaccio, l’idée était de « préparer les professionnels insulaires aux évolutions liées à la fiscalité » explique, dans Corse Matin de ce 4 février, José Oliva, président du syndicat des buralistes de Corse. « Et ces changements menacent la profession », assure-t-il.

Cette hausse des prix pourrait aussi avoir un impact sur la sécurité des buralistes. « Si les paquets de cigarettes deviennent aussi chers, au regard des stocks, les tabacs seront au même niveau qu’une bijouterie en termes de niveau de sécurité » craignent les professionnels.

C’est notamment pour faire face à ces problématiques que le syndicat insulaire a intégré la Confédération nationale des buralistes.