Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Jan 2020 | Profession
 

Ouest-France met en lumière, actuellement, les bistrots qui font vivre les communes.

Cap, ce 14 janvier, sur le « Bar à Thym » devenu un lieu incontournable de la petite commune de Verchers-sur-Layon de 929 habitants (à 25 kilomètres de Saumur, Maine-et-Loire). Son nom de baptême est hérité de la passion de Thierry Sionneau, 53 ans, Titi d’après les intimes, pour les plantes aromatiques.

•• À son ouverture en août 2017, l’établissement était simplement un bar-tabac. Deux ans plus tard, après un investissement de 200 000 euros réalisé par la municipalité qui est propriétaire des murs, il s’est mué aussi en restaurant.

La salle compte 35 couverts, le menu est affiché à 13,50 euros et la cuisine est faite maison avec des produits locaux.

•• Ce restaurant est la clé du projet de Titi et Sonia Bigareau, 48 ans, sa compagne. « Je suis cuisinier de métier, je tiens aussi un camion à pizza depuis onze ans. Je souhaitais renouer avec mon activité première. Par le passé, Sonia a été serveuse. Notre souhait commun était de tenir un commerce à deux. Sans le restaurant, nous ne nous serions pas lancés. À deux, l’affaire n’était pas viable. Dans une petite commune, il faut élargir l’activité » considère le couple.

•• Justement, en plus de l’activité bar-tabac et restaurant, « Le Bar à Thym » est aussi un relais Poste.

Il multiplie aussi les animations pour faire de l’établissement « un lieu de vie » et animer la   commune : « nous avons accueilli le marché de Noël, en prolongement de celui organisé dans la salle des loisirs ». La musique, l’autre passion de Titi, a aussi toute sa place : « nous organisons déjà des concerts notamment pour la Fête de la musique. À partir de ce mois de janvier, une scène ouverte est prévue tous les vendredis ».

« Nous sommes contents pour un début. Le bouche-à-oreille a bien fonctionné » conclut Sonia.