Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Déc 2018 | Trafic
 

Ce mercredi 28 novembre, douaniers et policiers ont investi un bar à chicha, installé – au grand dam du voisinage – dans le sous-sol d’une copropriété du boulevard de la Chapelle à Paris : le Wanasa Café. 

Une opération coup de poing, dans ce lieu déjà frappé à plusieurs reprises d’un arrêté préfectoral de fermeture, à l’issue de laquelle le gérant a été placé en garde à vue, six clients étant interpellés.

•• Dans l’établissement, les douaniers et policiers ont découvert que plusieurs personnes étaient illégalement employées et mis la main sur plusieurs kilos de tabac de provenance douteuse. Ainsi que sur des objets provenant manifestement d’un vol.

Ce qui avait déjà été constaté à plusieurs reprises ces derniers mois … le bar présentait de nombreux défauts, dans les branchements électriques et l’aération, susceptibles de mettre en péril la sécurité de ses occupants.

•• Ouvert sans autorisation en 2017, le Wanasa Café est exploité par un gérant qui loue la cave à un homme d’affaires indien sans aucune autorisation de la copropriété.

Après avoir été fermé quelques mois pour les mêmes raisons de sécurité, l’établissement avait été rouvert au mois d’août dernier, une autorisation de reprise d’activité ayant été délivrée après des travaux qui se sont avérés, en fait, insuffisants.

(Voir Lmdt des 24 novembre ainsi que des 12 et 3 octobre).