Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Août 2018 | Trafic
 

Une nouvelle rixe, à proximité de la place de la Chapelle, entre vendeurs de cigarettes à la sauvette – au cours de laquelle se sont affrontés à coups de bâtons et de couteaux une dizaine d’hommes – a fait trois blessés graves, ce mardi 31 juillet dans la soirée. 

Alors que les scènes de violence se succèdent depuis plus deux ans dans ce quartier, à tel point que la Zone de Sécurité prioritaire (ZSP) « Barbès-Château Rouge » y a été étendue en février, les habitants cherchent par tous les moyens à alerter les pouvoirs publics (voir Lmdt des 15 décembre 2016 et 27 mai 2018).

•• Ainsi SOS La Chapelle, déjà à l’initiative de plusieurs pétitions, lance ce cri d’alarme, auquel s’est associé Demain La Chapelle, autre collectif d’habitants : « Les bagarres entre bandes, à coups de bâtons, éclatent au quotidien. Depuis deux mois, sans discontinuer, les vendeurs de produits de contrebande, et maintenant de crack, prennent en otage le trottoir et intimident les passants. Combien de temps encore les habitants devront-ils supporter que le quartier soit abandonné aux délinquants ? ».

•• Déjà, dans la nuit du 24 au 25 juillet, une autre dispute entre vendeurs à sauvette s’est terminée dans un déchaînement de coups et de jets de projectiles dont un kiosque à journaux a fait les frais.

•• D’après Le Parisien, ce mercredi matin, la place de la Chapelle avait repris son visage quotidien : des dizaines de vendeurs de « Marlboro bled », des groupes d’hommes assis le long du square et à l’intérieur. Oisifs.

Et les passants se faufilant rapidement pour gagner le métro La Chapelle ou en sortir. Discrètement, pour ne pas gêner le trafic.