Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Avr 2018 | Trafic
 

Deux escouades de la brigade de douaniers de Paris Nord ont fait une « descente » contre les vendeurs à la sauvette de tabac, ce vendredi 6 avril, rapporte Le Parisien.

•• « La Douane de Paris veut occuper le terrain. Et surtout intensifie sa présence autour de Barbès et place de La Chapelle, eldorado des « sauvettes » et trafics en tous genres (voir Lmdt des 18 mars 2018, 27 août 2017 et 7 juillet 2016). Ce vendredi, deux escouades de la brigade de douaniers de Paris Nord, ont arpenté, comme toutes les semaines, ce quartier. « Le douanier, c’est un chasseur, souligne Franck Lacroix, chef de la division des douanes de Paris surveillance. Il n’aime pas revenir bredouille ! » (…)

•• « Si les premières sauvettes se sont envolées comme une nuée de moineaux à l’arrivée des douaniers, place de La Chapelle, un jeune Tunisien est tombé dans leur filet. Il débarquait du métro avec un sac de plastique blanc un peu transparent qui laissait entrevoir des tâches rouges : des Marlboro vendues entre 3,50 euros et 4 euros le paquet » (…)

•• Ce vendredi, il n’y a pas eu de « grosse pioche » des douaniers : « ce serait le van qui arrive de banlieue pour ravitailler les sauvettes avec une cargaison de 250 kilos de cigarettes » précise un douanier. Mais à la fin de la journée, l’équipe avait saisi 19 kilos de cigarettes et dressé 4 PV dont 2 payés.

•• Bilan de la Douane de Paris :
• 1,6 tonne de tabac saisi en 2017 ;
• 300 kilos depuis le début de l’année ;
• 140 PV dressés contre des vendeurs à la sauvette, des épiceries ou des bars à chicha, depuis le début de l’année.