Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Juil 2018 | Pression normative
 

À partir du 10 juillet, plus question d’allumer une cigarette dans l’un des six parcs choisis par la Ville de Paris pour être des espaces sans tabac (voir Lmdt du 3 juillet).

Pour l’instant, il s’agit d’une expérimentation. Le test va durer quatre mois.

•• Les parcs ou jardins sans tabac ? : Jardin Anne Franck (3e) ; Jardin Yilmaz Güney (10e) ; Square Trousseau (12e) ; Square Henri Cadiou (13e) ; Parc Georges Brassens (15e) ; Square des Batignolles (17e).

Et peut-être … sans rats ? (voir Nous sommes 13 millions de fumeurs adultes et responsables lien).

•• Depuis 2015, il est déjà interdit de fumer près des aires de jeux pour enfants. L’amende est de 38 euros et de 68 euros en cas d’abandon de mégots, comme dans le reste de la capitale.

•• Pour les parcs sans tabac pas de verbalisation durant l’expérimentation. Les agents des parcs et jardins ont quand même pour mission de rappeler les fumeurs à l’ordre.

La municipalité veut sensibiliser le public parisien aux enjeux du tabagisme passif mais elle annonce aussi vouloir améliorer la propreté des parcs.