Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Fév 2016 | Institutions
 

Cécile TaglianaFin avril dernier – juste après l’adoption du paquet neutre par l’Assemblée nationale en première lecture, devant un hémicycle vide (voir Lmdt du 3 avril 2015) – Cécile Tagliana déclarait à qui voulait l’entendre « que le sujet était plié ».

Avant même les délibérations du Sénat qui se sont traduites par un rejet massif (voir Lmdt du 16 septembre 2015) et le passage de justesse, en seconde lecture, au Palais Bourbon (voir Lmdt du 26 novembre 2015).

Conseillère Santé de Manuel Valls depuis octobre 2014, cette énarque de 35 ans, passée par la DGS, s’est vite montrée partisane du paquet neutre, balayant les doutes de certains de ses collègues de Matignon – notamment par rapport aux risques de développement du marché parallèle – et protégeant le projet de la ministre de la Santé malgré les relations mitigées de cette dernière avec son patron.

Son principal argument : « les Anglais, aussi, vont faire le paquet neutre ! ».

De fait, Manuel Valls sera resté silencieux sur le sujet.

Elle vient d’être nommée chef du service des politiques sociales et médico-sociales et adjointe au directeur général de la cohésion sociale (DGCS). Ce sera toujours moins stressant que Matignon.