Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Sep 2017 | Observatoire
 

Comment les Français perçoivent-ils le tabac ? Certains comportements ont-ils évolué après l’introduction du paquet neutre et les campagnes anti-tabac de 2016 ?

La deuxième vague de l’étude DePICT (voir Lmdt du 23 août 2016) va se dérouler du 5 septembre à la mi-novembre. On va peut-être en savoir plus. 

•• L’enquête 2017 portera sur environ 4 000 adultes et 2 000 jeunes (12-17 ans) représentatifs de la population française. Cette seconde vague de l’étude DePICT (Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac) doit contribuer à une meilleure compréhension de l’évolution des attitudes et des conduites liées au tabagisme, notamment dans le cadre de l’introduction du paquet neutre. D’autant qu’elle dispose des chiffres et indicateurs précédents afin d’analyser l’évolution sur un an.

•• Selon des informations fournies par l’Inserm (Institut national de la Santé et de la Recherche médicale) – commanditaire et propriétaire de l’enquête – deux données-clés étaient ressorties en 2016 :

45% des Français âgés entre 18 et 64 ans –  et 29% des jeunes entre 12 et 17 ans – ont affirmé qu’il existe « une sorte de guerre/ conflit entre fumeurs et non-fumeurs ». Les adultes étant aussi plus nombreux que les jeunes à considérer qu’on est moins bien accepté quand on est fumeur (31% contre 23%).

Néanmoins 24% (contre 13% des jeunes) déclaraient que fumer permet d’être plus à l’aise dans un groupe.

  1 fumeur adulte sur 2 a dit avoir eu envie d’arrêter de fumer dans les 12 mois précédents l’enquête, et 3 fumeurs sur 4 pensent que les messages de santé sur les paquets de tabac sont crédibles.

•• L’Inserm insiste sur l’importance du focus sur les adolescents, « plusieurs études ont en effet montré une hausse du tabagisme parmi les adolescents, ces dernières années en France, après plus de dix ans de forte baisse ».