Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Fév 2016 | Pression normative
 

En associant le paquet de cigarettes neutre au fromage neutre et au vin neutre, Nicolas Sarkozy a créé le buzz (voir Lmdt de ce jour et du 3 février) … avec des réactions diverses et variées. Exemples.

Michèle Delaunay sur France Inter : « Lui, comme Alain Juppé, pense que les buralistes sont des agents électoraux, ce qui n’est pas vrai. Ils vont à la pêche aux voix. C’est une grave erreur parce que la lutte contre le tabac pour la santé des Français est un combat supra-partisan. Donc, soyons responsables ».

Daniel FasquelleDaniel Fasquelle (député LR, Pas-de-Calais) sur France Inter : « Nous avons en France des producteurs de tabac. Il y a des marques de cigarettes françaises et elles font vivre des Français dans certains terroirs. Il faut éviter, au nom de la préservation de la santé, de déresponsabiliser complètement les citoyens et de les priver de choix ».

Le Professeur David Khayat sur France 2 (responsable du Plan Cancer lors de la hausse des prix du tabac de 2003-2004) : « je ne vais pas rentrer dans la polémique … mais je fais partie de ceux qui ne croient pas beaucoup au paquet neutre, parce que l’expérience que nous avons en Australie montre que ce qui a le plus marché ce n’est pas le paquet neutre mais le fait d’avoir augmenté de 6 à 12 dollars australiens le prix ».

Christophe BarbierChristophe Barbier dans son éditorial sur ITélé : « Ça c’est le grand n’importe quoi … Enlever la marque du paquet c’est faire disparaître l’impact marketing qui crée la consommation. Depuis quand le fromage fait 75 000 morts par an ? Depuis quand les étiquettes sur le vin font augmenter la consommation ? Au contraire, on choisit mieux pour consommer moins. C’est un raisonnement complètement faux. Y aurait-il une démarche électoraliste pour se mettre les buralistes dans la poche qui sont des fabriques à électeurs ? ».