Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

G Vidal« Le paquet neutre aura forcément un impact sur la consommation » dénonce Gérard Vidal, (président des buralistes de Midi-Pyrénées ainsi que de la commission marché parallèle et ventes transfrontalières de la Confédération / voir Lmdt du 23 mai) dans une interview de La Dépêche du Midi de ce mardi 24 mai (voir Lmdt des 21 et 24 mai). 

• La directive Tabac européenne : « La directive européenne qui entre en vigueur exige que 65 % de la surface d’un paquet de cigarettes soit recouverte de messages de prévention. Mais avec le paquet neutre, la France veut aller plus haut et plus fort. Nous voulons au moins que tous les pays de l’UE l’appliquent avant de passer au paquet neutre ».

• Le paquet neutre … à dix euros : « Marisol Tourraine a voulu être la meilleure élève en imposant le paquet neutre. Depuis des années, c’est une politique spectacle, on augmente le prix et c’est tout. Les buralistes n’ont jamais discuté de la dangerosité du tabac, mais la politique de santé contre le tabac doit être européenne. Quand tous les pays européens vendront le paquet au même prix, on ne dira plus rien ».

• La concurrence des pays voisins : « Aujourd’hui, plus de 25 % du tabac consommé en France est acheté en dehors du réseau des buralistes dont une grande partie en dehors du territoire. En 2015, sur plus de 300 bureaux de tabac de la Haute-Garonne, une trentaine a fermé. 10 %, c’est énorme. C’est un véritable big-bang qui nous tombe dessus. En Andorre, 800 tonnes de tabac par an sont vendues à des étrangers qui viennent spécialement acheter ».

• Les difficultés pour les buralistes : « On va devoir travailler avec un mur des horreurs dans notre dos, alors qu’on vend un produit légal. Cela va aussi compliquer les tâches, sans logo, ce sera plus difficile de mettre en rayon ».

• Reçu ce mardi 31 mai à Matignon (voir Lmdt des 9 mars et 27 avril), Gérard Vidal demandera « que tous les pays européens aient au moins appliqué la directive Tabac européenne avant que le paquet neutre soit mis en circulation en France. Il faut aussi renforcer la réglementation européenne de transport du tabac, faire en sorte que chaque voyageur ne puisse transporter d’un pays à l’autre que sa consommation quotidienne ».