Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Juil 2017 | Profession
 

Réagissant, en quelque sorte, aux propos d’Agnès Buzyn (voir Lmdt de ce jour), le porte-parole du Gouvernement, Christophe Castaner (voir Lmdt du 26 juin), s’est exprimé ce matin sur LCI.

D’après l’AFP, le délai de trois ans avancé par la ministre de la Santé est nécessaire pour « mettre en place la traçabilité de la production au niveau des usines de tabac qui ne seront plus en France, et faire en sorte d’éviter que les buralistes se retrouvent totalement en déficit parce qu’ il y aurait de la concurrence sauvage ».

Il ne s’agit pas de « faire une augmentation sans en mesurer les conséquences » a-t-il indiqué, tout en n’excluant pas que cette transition prenne moins de trois ans : « ça peut être plus rapide ».