Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Nov 2017 | Profession
 

Buraliste à Valenciennes depuis 18 ans, Denis Jaquet a « éteint » symboliquement, le 7 novembre, la carotte de son établissement, dans lequel il va continuer les activités presse, jeux, PMU, café, cigarettes électroniques et autres articles fumeurs …

Témoignage d’un déclin annoncé dans La Voix du Nord de ce 15 novembre.

•• « Ici, c’était une institution. Nous étions les seuls ouverts 365 jours par an, les seuls du secteur à travailler sur une telle amplitude horaire, jusqu’en 2008. Dans les années 2000 à 2002, le dimanche et les jours fériés, entre 50 et 100 personnes faisaient la queue pour un paquet. Aujourd’hui, le prix des cigarettes a doublé, on a vu les ventes baisser d’environ 50 %, à cause de la concurrence belge.

« On vivait bien jusqu’en 2002, même un peu après. Les premières augmentations ont été les grains de sable dans l’engrenage, un frein phénoménal au chiffre d’affaires.

•• « Il y a une question de santé, certes. Mais en Europe, elle devrait être la même pour tous. On est à trente kilomètres de la frontière, notre différence est là. La concurrence des prix belges nous a été fatale. 

« Malgré les difficultés, on a cette chance de faire de belles rencontres, avec des gens de tous horizons. C’est ça, l’esprit d’un commerce de proximité. »