Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Sep 2017 | Profession
 

Déterminés, les buralistes du Gard, réunis en assemblée générale ce jeudi 21 septembre, au lendemain de l’annonce du calendrier à 10 euros (voir Lmdt du 20 septembre 1 et 2).

« Pendant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait annoncé le paquet de cigarettes à 10 euros pour 2020 », rappelle Ghislaine Mazoyer, présidente de la chambre syndicale du Gard, « mais en contrepartie, il avait fait part de sa volonté d’harmoniser les taxes au niveau européen. Là, nous venons d’apprendre que la ministre de la Santé annonce déjà une augmentation du paquet de cigarettes. Et on ne parle plus d’harmonisation européenne. C’est prendre les buralistes pour des imbéciles. »

•• Un prix supérieur à 7 euros pour les paquets de cigarettes les moins chers dès cette année, « contre 4,50 euros en Espagne … 5 000 à 8 000 buralistes vont disparaître. Peut-être plus », estime-t-elle, amère. Depuis 2003, selon la chambre syndicale, le nombre de buralistes est passé de 330 à 235 dans le Gard et « on en est à trois fermetures en 2017, voire plus. Dont une à Uzès. »

•• Pour s’en sortir, un buraliste de Fourques, David Meger explique comment il s’est diversifié (Point vert, relais colis…). Mais pour des marges minimes : « 30 centimes pour un colis et je ne dis pas le travail, Je fais de l’alimentation, des clés … Dans les villages, on fait du lien social. On retire de l’argent pour des mamies. Quand on vend une ampoule, on vient l’installer chez elles ». « On le fait avec plaisir. Nous faisons un beau métier », assurent les deux.

•• Avant la manifestation à Paris du 4 octobre, de grandes affiches seront placardées sur une trentaine de panneaux publicitaires à Nîmes (voir Lmdt des 18 septembre et 15 septembre). « Nous sommes tous au taquet », assure la présidente des buralistes, « nos ministres et députés devraient passer, un jour, dans nos commerces. Je rappelle que les buralistes emploient près de 120 000 personnes en France. »