Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Juil 2017 | Profession
 

Invitée de RTL, ce jeudi 6 juillet, la ministre de la Santé a tenté de préciser les objectifs du gouvernement sur le sujet du paquet à 10 euros (voir Lmdt du 4 juillet).

•• Agnès Buzyn espère y arriver « d’ici trois ans ». 

« Mais, ce ne peut pas être des hausses de dix centimes. Les hausses doivent être importantes pour avoir un impact de santé publique » a-t-elle lancé. Elle prend alors exemple sur l’Angleterre qui a vu son taux de fumeurs passer sous la barre des 20 % (contre 29 % en France), avec un paquet de cigarettes qui atteint aujourd’hui les 11 euros.

•• Pas question cependant de faire cela, sans consulter les buralistes. La ministre de la Santé va ainsi « recevoir les buralistes ».

« Les négociations débutent, il faut les accompagner vers une diversification », a-t-elle annoncé alors que cette mesure devrait être largement contestée par ces mêmes buralistes (voir Lmdt du 4 juillet). Et ce, notamment dans certains départements frontaliers, où certains voisins européens affichent des prix bien inférieurs à ceux pratiqués en France. Une critique balayée d’un revers de main par Agnès Buzyn : « les pays limitrophes n’ont pas le taux de tabagisme que nous avons. Nous avons besoin d’une hausse de prix spécifique ».

À suivre …