Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Jan 2021 | Observatoire
 

Selon les chiffres de Carte Bancaire (CB), obtenus par Les Échos, quasiment la moitié des paiements par carte chez les commerçants ont été réalisés sans contact l’année dernière, contre à un gros tiers en 2019. Une véritable explosion.

« En 2019, 3,3 milliards de paiements par carte CB sans contact avaient été réalisés en magasin. Nous avons passé la barre des 4 milliards en 2020 », affirme Loÿs Moulin, le directeur du développement du GIE Carte bancaire.

•• Le paiement sans contact a ainsi représenté 47 % des transactions par carte dans les commerces physiques en 2020. Le maître des paiements reste cependant le cash : bien qu’en lent déclin, il représentait encore 6 transactions 10 en 2019, tous paiements confondus.

•• Cette progression du sans contact, pour revenir à lui, est d’autant plus intéressante qu’elle s’est accentuée tout au long de l’année.

En janvier 2020, le sans contact représentait à peine 38 % des paiements par carte, contre 52 % en décembre. « Le paiement CB sans contact progressait déjà avant la crise, mais il a connu une accélération cette année portée notamment par le rehaussement du plafond à 50 euros qui a créé un véritable appel d’air », explique Loÿs Moulin.

En outre, de très nombreux commerçants ont encouragé le paiement sans contact dans leurs établissements comme une forme de geste barrière, ce qui a accentué la tendance.

•• Autre élément ayant favorisé cette explosion du paiement sans contact : le niveau d’équipement dans les magasins. Depuis 2018, le nombre de commerçants qui détenaient un terminal de paiement leur permettant d’accepter le sans contact est passé de 59 % à 80 %. Parmi les secteurs les mieux équipés on trouve bien sûr la grande et moyenne distribution mais aussi les buralistes, les boulangeries et les bureaux de poste.

•• Le monde du sans contact voudrait d’ailleurs aller plus loin. Au Royaume-Uni, l’ association UK Finance a appelé la semaine dernière à augmenter à nouveau le plafond du paiement sans contact pour le porter de 45 à 100 livres sterling, souhaitant profiter du fait qu’avec le Brexit, le pays n’est plus soumis au cadre européen.

•• Et, il n’y aura pas de retour en arrière. Selon une étude de l’institut Kantar pour Carte Bancaire, 97 % des Français veulent, a minima, continuer à utiliser le sans-contact au-delà de la crise et 15 % affirment vouloir l’utiliser davantage.