Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Juin 2020 | Observatoire
 

Les nombreux habitants de Lorraine qui avaient pour habitude de se fournir, en tabac et en carburant au Luxembourg, sont retournés faire leurs achats de l’autre côté de la frontière, ce lundi 15 juin.

Lorraine Actu est allé à la station Total de Dudelange, à la frontière de la Moselle, dans l’après-midi pour constater le flux de clients.

•• Une majorité des clients étaient des Français, particulièrement des Lorrains au vu du nombre de plaques immatriculées 54 et 57. Depuis le matin, un grand afflux s’est en effet présenté à la station-service. Deux Français ont « consenti à parcourir 25 minutes de route » pour venir s’approvisionner en cigarettes et en carburant : « avant, on avait l’habitude de venir deux fois par mois environ. Après cela, on a été obligé de rester en France, puisque nous ne sommes pas frontaliers ».

•• Quelques kilomètres plus loin, sur l’autoroute A3 en direction de la capitale grand-ducale, les automobilistes ont rejoint l’aire de Berchem (voir 10 août 2015). Au rez-de-chaussée, la boutique de tabac a attiré de nombreux clients qui ont dû respecter une distance minimale, ce qui a engendré une impressionnante file d’attente.

•• Malgré une hausse survenue début 2020, les prix luxembourgeois sont toujours nettement plus attractifs. Les cartouches les moins chères se vendent en moyenne 43 euros.

•• À signaler : en ce premier jour de réouverture de la frontière, un véhicule de la Douane était présent près de la station. Sa mission ? Appeler à la raison en incitant au respect des quantités légales. (Voir aussi 3 juin et 27 avril).