Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Jan 2018 | Pression normative
 

Nous sommes le 10 janvier, dix jours ont passé … et personne pour remarquer, commenter ou même célébrer la date officielle d’entrée en vigueur du paquet neutre dans les linéaires des buralistes : le 1er janvier 2017. Juste une allusion furtive dans une dépêche AFP et un article des Échos sur les chiffres du marché du tabac pour 2017 (voir Lmdt des 8 et 9 janvier).

C’est dire l’impact et l’effet que peut avoir la mesure-phare de Marisol Touraine sur les esprits en général, sur l’attitude de nos concitoyens par rapport au tabac dans son ensemble ou sur la consommation de cigarettes en particulier … avec le paquet neutre, il ne s’est quasiment rien passé. Rien n’a changé. Rien n’a évolué. Nada de nada.

Ce brave professeur Dautzenberg a beau affirmer que la mesure était destinée à « décourager les jeunes et non pas à faire baisser la consommation » … personne n’y croit. Zéro crédibilité.

Ce fiasco majuscule n’aura compliqué qu’un peu plus la vie des buralistes. Ces mêmes buralistes que l’on a guère écoutés quand ils s’époumonaient à expliquer que la mesure ne servirait à rien. D’ailleurs, on ne les écoute guère quand ils affirment que le paquet à 10 euros va ouvrir encore plus grandes les brèches du marché parallèle.

Seul aspect positif à cette histoire de photos d’horreur : on ne parle plus du paquet neutre, ailleurs en Europe.