Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Jan 2021 | Profession
 

La police d’Orléans est allée constater, jeudi 31 décembre aux alentours de 22 heures, des faits qui lui avaient déjà été signalés ces derniers jours : deux commerces ne respectant pas les règles du couvre-feu en maintenant certains de leurs services après 20 heures.

•• Le premier est un bar-tabac installé en centre-ville d’Orléans. L’établissement continuait à vendre du tabac après 20 heures.

Le deuxième, proposant de la restauration rapide, continuait la vente à emporter une fois le couvre-feu en vigueur.

•• Aucun avertissement n’a pour l’instant été notifié. En cas de « réitération », néanmoins, les commerces peuvent écoper d’une mesure de fermeture administrative délivrée par la préfecture.

En 2020, plus de 17 établissements (toutes activités confondues) ont écopé d’une mesure de fermeture administrative à Orléans, précise la police : un nombre jugé « important ».