Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Fév 2018 | L'Info
 

Alain Sauvage (président de la chambre syndicale des buralistes de la Marne et trésorier de la Confédération) était au micro de France Bleu Champagne, ce mercredi matin, pour commenter la hausse des prix du 1er mars.

•• « Le tabac représente actuellement 50 % de notre chiffre d’affaires. On sait que ça va baisser. C’est pour cela que nous avons signé avec le Gouvernement un plan de transformation qui va nous permettre de revoir complétement nos établissements, c’est-à-dire qu’on va devenir de vrais magasins de proximité.

« On a créé la banque Nickel qui est exclusivement distribuée par les buralistes. On va aussi se transformer en boutiques spécialisées dans la vente de cigarettes électroniques, marché qu’on a malheureusement laissé échapper en 2012-2013 ».

•• En introduction, des fumeurs ou anciens fumeurs ont fait part de réactions variées mais habituelles : « Ils taxent, ils taxent, ils taxent, j’irai ailleurs » ; « Ça devient trop cher, je ne sais pas si je vais pouvoir suivre » ; « Ça donne à réfléchir pour arrêter de fumer » ; « C’est pour cela qu’on a arrêté il y a dix ans mon mari et moi, on a fait de grosses économies pour partir en vacances par exemple ».