Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Juin 2018 | Profession
 

Treizième étape des « Journées de la Transformation #buralistes 2021 » (voir Lmdt des 24 et 16 mai), ce lundi 4 juin en Haute-Savoie, toujours suivies avec intérêts par les médias locaux. Extraits de déclarations de Philippe Coy.

•• France Bleu : « la transformation du réseau sera large. Elle va passer par l’image avec des nouvelles offres de produits dans nos espaces marchands, rendus plus attrayants, pour les 10 millions de clients qui viennent chaque jour.

« Mais l’offre par rapport à notre « ADN buraliste », c’est le vapotage : un vapoteur est un fumeur à l’origine. C’est une ouverture économique et un moyen de pérenniser nos entreprises. Il est vrai que ce paquet programmé à 10 euros, à l’horizon 2020, doit nous faire réagir, en nous adaptant. C’est une réalité, ce n’est pas un fatalité ».

•• France 3 Alpes : « la vente de tabac manufacturé reste notre cœur de métier. Mais, je constate que la société évolue, que les usages des consommateurs aussi et qu’il y a des recherches dans de nouveaux produits qui s’adressent à nos clients : c’est le vapotage. 

« Nous allons nous replacer dans notre offre commerciale globale et, pour cela, renforcer la carte de la proximité – les relais-colis par exemple – et favoriser les circuits-courts. Nous sommes présents dans tous les territoires : ici en Haute-Savoie, 45 % des buralistes exercent dans des communes de moins de 2 000 habitants. On peut favoriser des productions locales avec un point de contact chez les buralistes. Il y a de quoi être imaginatif ! »