Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Fév 2020 | Institutions
 

Certes, Olivier Véran, le nouveau ministre des Solidarités et de la Santé (candidat à ce poste depuis longtemps) va être complètement occupé par le passage du texte sur les retraites à l’Assemblée nationale, mais pour le moyen-terme, il n’est pas inintéressant de connaitre certaines de ses prises de position (voir le 16 février 2020). 

Sur le tabac, on n’oubliera pas son rôle très actif en faveur du paquet neutre, le peu de temps où il s’est retrouvé député PS de l’Isère (voir 23 mars 2015).

•• Mais ce médecin neurologue au CHU de Grenoble est aussi un pragmatique.

Nous ne faisons pas, ici, allusion à son ralliement précoce à Emmanuel Macron (dont il a validé le paquet à 10 euros dans le programme, en tant que réfèrent Santé de la campagne présidentielle) mais à la pertinence des questions qu’il posait, l’année dernière par exemple, à Agnès Buzyn, en tant que rapporteur du budget de la Sécurité sociale : « avec la hausse de la fiscalité du tabac, on a eu un effondrement des ventes. Nous voulons savoir si la contrebande a augmenté, si les gens arrêtent réellement de fumer, et connaitre l’impact de cette mesure sur les finances de l’État. » (voir 18 juin 2019).

•• C’est sur le vapotage que le nouveau ministre de la Santé est attendu.

En septembre dernier, en pleine crise du vapotage aux États-Unis, il avançait : « c’est un mésusage des cigarettes électroniques qui entraîne les risques sanitaires vus aux États-Unis. En France, le vapotage est mieux encadré et sécurisé …

« Je regarde ce qui se fait ailleurs. On parle beaucoup des pays qui interdisent le vapotage, mais au Royaume-Uni, sous l’impulsion des autorités sanitaires, il a été promu comme un outil de sevrage au tabac. C’est pour ça que j’estime qu’interdire le vapotage n’aurait aucun sens (…)

« Le débat est loin d’être stabilisé. Mais je prédis qu’à terme, le vapotage sera considéré comme un outil de sevrage du tabac et ira de pair avec un remboursement » (voir 29 septembre 2019).