Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Mar 2020 | Observatoire
 

Si son métier historique poursuit son déclin (le courrier ne représentera plus que 20 % de son activité en 2020), La Poste s’est hissée au premier rang européen de la distribution de colis, en volumes traités, malgré une concurrence forte et des marges réduites.

Et sur l’activité livraisons, elle s’est fixé un objectif ambitieux : garantir le 0 % carbone dans toutes les grandes villes.

•• Avec 10 000 Kangoo électriques au sein de sa flotte, sans oublier vélos, triporteurs et quads également électriques, le propriétaire de marques comme Colissimo, Chronopost ou Stuart réfléchit depuis plusieurs années à la logistique urbaine.

« Nous avons déjà signé avec 19 des 22 métropoles françaises » se félicite Philippe Wahl dans Paris-Match, « nous allons verdir avec elles la distribution de colis dans le dernier kilomètre. »

•• Objectif ? Que plus un seul camion ni autre véhicule diesel assurant des livraisons ne circule dans l’une des 22 métropoles, où se concentrent plus de 60 % du trafic de marchandises en France.

Ce qui favoriserait les livraisons nocturnes, grâce au silence des moteurs électriques, et diminuerait le trafic urbain pendant la journée. « Nous sommes neutres en carbone depuis déjà 2012, mais nous souhaitons à l’avenir émettre de moins en moins » explique encore Philippe Wahl.