Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Mar 2021 | Profession
 

Une information qui a son importance pour les buralistes qui ont ouvert un rayon ou un corner vins, tout seuls ou en se faisant aider par un partenaire (comme, par exemple, Les Partisans du Vin / voir 21 août 2020).

Depuis le début de l’année, les vins « tranquilles » sont en croissance en volume de 8,5 %, versus la même période en 2020, d’après Nielsen.

Autre signal intéressant d’après LSA : cette dynamique est notamment portée par des achats plus premium.

Du côté des circuits de distribution, les achats de vins tranquilles en drive ont bondi de 67 % depuis le début de l’année. D’ailleurs, les drive contribuent désormais à 14 % des achats, talonné par les magasins de proximité (15 % ).

•• Les rouges représentent désormais 52 % du chiffre d’affaires des vins tranquilles contre 49 % l’année précédente.

Le bio enregistre, de son coté, une progression de +19 % de son chiffre d’affaires depuis le début de l’année.

•• En 2020, les performances de la foire aux vins de printemps ont été en deçà de celles de 2019, avec un recul de 4,5 % sur les 7 semaines d’activation, a calculé Nielsen.

L’événement était en effet concomitant avec le premier confinement, ce qui rendait impossible les rassemblements familiaux, l’un des principaux motifs d’achats de vins pendant les foires aux vins printanières. Sans doute pour célébrer le déconfinement, les ventes de vins avaient ensuite augmenté de 18,6 %, lors des 3 semaines qui ont suivi la fin des restrictions.

•• Cette année, si certaines enseignes restent fidèles au temps fort habituel du printemps, malgré quelques légers ajustements (« pré-foire aux vins » digitale chez Auchan), d’autres comme Intermarché décalent leur événement en juin en espérant un contexte estival plus favorable.